Artiste peintre

« Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut ; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose. » Table d'émeraude, Hermès Trismégiste

« Le tout est Esprit ; l’Univers est Mental ». Le KYBALION

Images

À propos de moi

BIOGRAPHIE

"Jusqu’à l’adolescence, j’ai habité dans une grande ville, en Roumanie, en face de l’entrée principale d’un grand et beau cimetière. Souvent je m’y promenais, et tous les jours je voyais passer des morts, selon le rituel orthodoxe, dans des cercueils découverts, suivis par leurs proches pour un dernier hommage. Parfois même, et surtout lorsqu’il y avait une fanfare, j’accompagnais le cortège jusqu’à la tombe… Cela pourrait peut-être expliquer ma fascination pour les mystères de la vie et de la mort, et mes questionnements sur la réalité ou la « non-réalité » de notre existence."
"Le dessin a toujours été une de mes passions et passe-temps favoris. Dès mon plus jeune âge, des heures ont été consacrées à dessiner, chaque fois que je pouvais. A l’école, j’étais bon élève, mais tous mes cours en classe étaient partagés entre les devoirs, l’écoute des professeurs et le dessin que je faisais en parallèle et de manière clandestine. Les sujets de ces dessins étaient le plus souvent des personnages dans des contextes que j’inventais. A la maison, je m’entraînais aussi à reproduire des portraits d’après des tableaux de maîtres anciens, photographiés en noir et blanc. Mais j’aimais surtout créer des choses qui n’existaient pas. Ma vie imaginaire était riche."
"En vérité, après toutes ces années, les choses n’ont pas vraiment changé. J’aime toujours inventer et créer. Sur le plan spirituel, mes questionnements ont évolué, bien entendu, au même rythme que mes connaissances. Avec le temps, mes dessins en noir et blanc ont laissé de plus en plus la place à des peintures. L'élément narratif joue un rôle déterminant dans une grande partie de mes toiles et, l’exploration de l’interaction entre « réalité » et « sur-réalité » ou psychisme est dans une large mesure ce qui nourrit mon travail."
Justinian B. est essentiellement autodidacte ; il a également étudié l’histoire de l’art et les arts plastiques à l'Université du Québec à Montréal, et lors d’un séjour en France, il a découvert les techniques anciennes de peinture d’icônes auprès d’un prêtre orthodoxe russe, à Paris.

Né en 1963 en Roumanie, Justinian a trois cultures et trois terres d’attache. Après un séjour en Autriche où il a obtenu avec sa famille le statut de réfugié politique en 1978, il a vécu 13 ans au Canada. Actuellement, basé à Lyon depuis 1990, Justinian partage sa vie entre la France et le Canada.

Suivez-moi sur :

Voir mes peintures